top of page

LA Flexibilité psychologique, pour tous.


Êtes-vous inflexible ?

l'inflexibilité traduit bien une rigidité, mais pas celle que vous croyez. Vous pouvez être inflexible psychologiquement et accepter le changement, par exemple. l'inflexibilité psychologique, telle que la définit Steven Hayes, correspond à une rigidité comportementale que vous mettez en place délibérément ou malgré vous. Cela vous permet de limiter les pensées, les émotions et les sensations désagréables que vous ressentez lors de certaines situations jugées par votre cerveau comme trop négatives. Pour les situations que vous vivez malgré vous, vous luttez et finissez par vous épuiser de façon improductive. Mais pour éviter ces sentiments jugés trop compliqué à supporter, vous agirez par l'évitement des situations qui les provoquent.



Comment reconnaître l'inflexibilité ?

Vous avez l'impression de rejouer sans cesse le même scénario, ou que votre vie boucle pour

aboutir systématiquement aux mêmes résultats, et cela vous fatigue, vous épuise, vous exaspère, vous dépasse même. Peut-être que les conséquences sont plus graves et vous le vivez très mal (dépressions, stress, angoisses…). Vous évitez un certain nombre d'expériences par peur de souffrir, ou de ne pas savoir gérer vos émotions. Vous fuyez même parfois. Des opportunités personnelles ou professionnelles d'épanouissement vous échappent. Peut-être vous êtes-vous réfugié(e) dans les addictions ou avez-vous des comportements inadaptés pour seule défense ou seul refuge ? Vous pensez que changer n'est pas en votre pouvoir. Vous avez peut-être établi des règles, des manœuvres, des stratagèmes qui vous semblent tous très efficaces pour éviter ces situations, ces pensées, ces ressentis désagréables. Cela fonctionne à court terme, mais à long terme, vous risquez d'en souffrir plus encore.



En d'autres mots, vous êtes dans une rigidité psychologique lorsque vous agissez davantage sous le contrôle de règles mentales (ex, "Je dois toujours garder le contrôle", "Je suis paralysé(e) de peur et ne peut agir", "m'isoler est bien plus efficace que d'affronter le regard des autres", "Hurler et me défendre me permet de me faire respecter" etc...), construites pour vous éviter les sensations désagréables de certaines expériences. Et comme cela fonctionne très bien sur l'instant, vous fusionnez avec ces pensées et croyances. Tout cela favorise l'évitement, et à long terme il devient impossible pour vous de mettre de la distance avec ces émotions.


Définition Larousse:

Qu'on ne peut fléchir, qui résiste à la pitié, à la persuasion : Une volonté inflexible.

Qui est dénué d'indulgence ou de souplesse : Une logique inflexible.


Mais rien n'est perdu fort heureusement !


Être flexible psychologiquement :

C'est avoir une attitude ouverte, réceptive, flexible face à ses pensées et émotions, que l'on ressent durant une expérience plus ou moins désagréable que l'on peut vivre parfois dans certaines situations (contextes). C'est accessible à tous, et cela s'acquiert grâce à un accompagnement par un professionnel certifié.


La flexibilité psychologique est liée à une thérapie d'acceptation et d'engagement nommé ACT (prononcer ACTE) Acceptance Commitment Therapy. l'ACT fait l'objet de nombreuses publications scientifique, c'est aujourd'hui une thérapie reconnue et pratiquée dans le monde entier. On doit sa paternité à Steven Hayes, Kurt Strosahl, et Kelly Wilson en 1999 (et al.).


L'objectif de l'accompagnement ACT est de favoriser la flexibilité psychologique, définie comme la capacité à persister ou changer le cours d’une action, même en présence de pensées, sensations et émotions désagréables, afin d’avancer en direction de ce qui est important pour la personne, c’est-à-dire ses valeurs personnelles.


En adoptant une posture psychologique plus flexible, vous aurez la capacité de vivre pleinement et plus facilement toutes les situations que vous devrez affronter, expérimenter, qu'elles soient imposées ou non, à forts enjeux, stressantes, ou encore qui réveillent de mauvais souvenirs. En acceptant d'expérimenter tous les contextes de votre vie, vous vous offrez la possibilité de vivre mieux, d'évoluer, de vous épanouir, de changer, de grandir. . .



L'acceptation, plus facile à dire qu'à vivre.


Vous avez un super pouvoir! Faut il le réveiller ?

Vous avez LE super pouvoir de changer cela, et ce n'est pas une promesse, c'est le résultat du travail de nombreux docteurs en psychologie émérites. Aujourd'hui il existe des protocoles personnalisables et dont le socle de connaissance solide est d'une efficacité redoutable pour vous aider à enfin sortir de ce cercle vicieux permettant de vous orienter vers un cercle plus vertueux.


Tout en respectant qui vous êtes, vos valeurs, et tout ce qui compte pour vous !


L'acceptation est un processus actif et dynamique, distinct de celui de se résigner, abandonner, tolérer ou contrôler (Hayes et al., 2012). Grâce à l'accompagnement par un professionnel certifié ACT, vous pourrez intégrer cette posture à travers les 6 processus associés à la flexibilité psychologique.


Plus qu'une démarche, c'est aussi un art de vivre. vous pouvez reproduire cette posture d'adaptation aux émotions négatives, en toute autonomie.


Vous avez envie d'en parler ?




114 vues

Comments


bottom of page